Fleurs de Bach : mode d’emploi

Je vais vous parler ici de fleurs de Bach d’un point de vue pratique : comment on les prend, pendant combien de temps, à quel moment… bref tout ce dont vous avez besoin pour gérer de manière autonome votre prise de fleurs de Bach ! Je me concentre uniquement sur la prise chez l’humain, bien qu’elles puissent également être utilisées chez les animaux, et même avec les plantes.

La préparation par le laboratoire

Pour commencer, voici un petit rappel sur ce que sont les fleurs de Bach et comment elles sont préparées en laboratoire. Comme nous avons pu le voir ensemble lors de précédents articles, les fleurs de Bach, ou élixirs floraux, sont en majorité des infusions solaires de fleurs préparées selon la méthode originale du Dr Bach. Les fleurs (ou plantes) sont sélectionnées pour leurs propriétés vibratoires, qui font écho à l’état émotionnel d’une personne. Une fois la fleur choisie dans son environnement naturel, le préparateur cueilleur en sélectionne quelques-unes qu’il va laisser infuser au soleil, dans un récipient en verre rempli d’eau pure faiblement minéralisée. Le préparateur cueilleur s’aide de cristaux de quartz afin de ne pas transférer sa propre énergie à l’infusion. Cette infusion se poursuit durant environ 4h, puis la préparation est transvasée dans des flacons remplis pour moitié de cognac bio qui va aider à la conservation. C’est ce qu’on appelle l’élixir mère.

Les flacons que l’on trouve dans le commerce sont issus de cet élixir mère. On a prélevé 7 gouttes de l’élixir que l’on a dilué dans 30 ml de cognac bio. C’est ce qu’on appelle des premières dilutions.

Comment prendre les fleurs de Bach

Une fois que vous avez identifié la ou les fleurs qui correspondent à votre état émotionnel du moment (seul ou avec votre conseiller), deux possibilités s’offrent à vous (si votre conseiller vous prépare le flacon en séance vous pouvez sauter cette étape !).


Soit vous achetez un ou plusieurs flacon(s) unitaire(s), qui ne contient qu’une seule fleur, et vous choisissez de les utiliser individuellement. Cela fonctionne bien si vous n’avez besoin que d’une fleur, ou si c’est la fleur qui vous accompagne le plus souvent même si vous prenez ponctuellement d’autres fleurs.

A partir de là, vous pouvez prendre chaque fleur de manière individuelle ou faire vous-même un mélange de plusieurs fleurs : c’est ce qui s’appelle la deuxième dilution. Concrètement, il s’agit de prendre 4 gouttes de chaque fleur, et de les mélanger avec de l’eau de source faiblement minéralisée dans un flacon en verre ambré. Ensuite il vous faut dynamiser le mélange en reproduisant plusieurs fois d’affilée le signe de l’infini avec votre main qui tient le flacon : cela permet de bien répartir l’ensemble des gouttes en douceur et d’accentuer les propriétés vibratoires.

Attention, ce mélange se conserve 3 semaines maximum en raison de la conservation dans l’eau ! Vous pouvez aussi faire ce mélange dans du cognac bio pour une meilleur conservation.

Soit vous commandez un mélange de fleurs dans un laboratoire de fleurs de Bach. Dans ce cas vous sélectionnez les fleurs et le laboratoire vous prépare le mélange sur mesure, prêt à l’emploi.

Il existe des fleurs de Bach sans alcool : elles sont alors conservées dans du sirop d’érable. Cela fonctionne tout aussi bien, mais se conserve moins longtemps.

Dans tous les cas, je vous déconseille d’acheter des synergies toutes faites en magasin (sauf le rescue, qui correspond aux situations de crise). En effet, dans ces mélanges les titres sont alléchants mais ne correspondent pas forcément à VOTRE vécu émotionnel (les troubles du sommeil peuvent avoir mille origines différentes). Certaines fleurs vous conviendront, d’autres moins, mais il sera difficile d’affiner ensuite si ça ne vous correspond pas.

Posologie, modalités de prise

Les fleurs de Bach ne contiennent pas de principe actif, ce ne sont donc pas des médicaments. Il n’y a aucun risque de surdosage, ni d’effets secondaires.

Enfin… parfois, lorsque cela vient brasser une problématique en profondeur, on peut se sentir un peu déboussolé, ou nauséeux. Cependant cela ne vient pas du produit, mais de l’effet sur vos émotions et votre problématique. On retrouve également cela dans les soins énergétiques par exemple.

Traditionnellement, on évoque une prise 4 fois par jour pour avoir une exposition suffisamment fréquente aux fleurs.

  • si le flacon est un flacon spray, alors il s’agit de 2 pulvérisations 4 fois par jour
  • si le flacon est un flacon compte-gouttes, alors il s’agit de 4 gouttes 4 fois par jour

Mais en réalité, c’est VOUS qui allez sentir ce dont vous avez besoin. Votre corps et votre esprit vont vous réclamer les fleurs, et si vous ressentez le besoin d’en prendre 20 fois dans la journée pendant 3 jours, puis 2 fois, c’est que cela vous correspond.

Le principe du Dr Bach était « guéris-toi toi-même« .

Il est important de VOUS ECOUTER, pour savoir ce qui vous fait du bien, ce dont VOUSavez besoin.

Concernant la durée de la prise, cela dépend de votre situation. Pour un rééquilibrage ponctuel, cela peut se faire en une fois, ou sur quelques jours. Pour les problématiques de fond, plus ancrées, on parle souvent de cure de 3 semaines avant réévaluation.

Dans le cadre de la psychothérapie, on part généralement sur 3 semaines de prise, ce qui correspond au délai moyen entre deux rendez-vous. Ca permet de réévaluer au rdv suivant, et de réajuster le mélange en fonction de ce qui a bougé.

Enfin, vous pouvez prendre les fleurs soit directement dans la bouche, ou mélangées à une boisson (chaude ou froide, peu importe). Vous pouvez par exemple mélanger les fleurs à l’eau de votre gourde et la boire au fil de la journée.

D’autres modalités de prise sont également possibles, notamment en application externe.

Et le rescue alors ?

Pour le rescue c’est différent, puisqu’il ne correspond pas à une cure mais à une situation de crise. Vous pouvez donc aisément acheter le mélange tout prêt dans le commerce, et vous en servir quand le besoin s’en fait ressentir : crise de panique, stress, émotions fortes (au moment d’un deuil ou d’un mariage par exemple)… Ce sont des prises plus ponctuelles.